gonzesse

date : 1811 registre ancien : 9 registre moderne : 7 fréquence : 212

gonzesse

& gonsesse ; gonsèce ; goncesse ; (gouzesse ; gouresse)

n.f.

■ (moderne) Femme, jeune femme, fille en général, nana ; amante ; (souvent avec possessif) copine, petite amie ; ■ (prost.) femme, dans contexte prostitutionnel : prostituée, fille publique, femme de souteneur ; ■ femme simple à duper ; marchande, maîtresse ; ■ (par ext.) homosexuel passif ; ■ terme de fort mépris quand on parle d'h. (pas assez viril, pas du milieu) ALL : Mädchen / ANG : a common woman / IT : donna

Synonyme : prostituée, prostitué, femme (général), fille (jeune femme, adolescente), maîtresse, concubine, amante

Morphologie : n/u, ss/s/z

Usage : prostitution

1867 Quant aux Fanandels, toujours sous la crainte d'une dénonciation, ils proposaient tout simplement de supprimer la gonzesse (Tuer la dame). 1867. Les Malfaiteurs
2008 « […] Te fais pas de mouron, et surtout veille bien sur ma gonzesse, qui est là-bas. » Il était venu avec sa petite amie du moment, une belle fille qu'il voulait que je surveille. 2008. Flic dans le 9.3
1979 Ma gonzesse (titrre chanson, refrain) 1979. Ma gonzesse
1980 Aux manifs de gonzesses, elle est au premier rang 1980. Dans mon HLM
1980 À force de cartonner […] des gonzesses qu'ont le coeur planté en haut des cuisses 1980. Baston
1981 Une gonzesse de perdue, c'est dix copains qui reviennent 1981. Manu
xxxx Poissons avec adresse / Messières et gonzesses, / Sans faire de regoût xxxx. Un jour à la Croix-Rouge, Nous étions dix à douze, dans Mémoires de Vidocq - Les voleurs
1981 V'là ma gonzesse qui entre dans ma piaule 1981. J'ai raté télé foot
1983 J'ai mis une annonce dans Libé pour me trouver une gonzesse sympa 1983. Deuxième génération
1828 il serait bon, quand il y a beaucoup de monde à servir, que de temps en temps les commis se prissent à dire entre eux : « Deux sur dix », ou bien encore, « Allumez les gonzesses » 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs
1939 Cette société, réguliers, camelots, harengs, mecs, « titis, gandins », broches, sous-broches, midinettes, mijaurées, gonzesses, boutiquières, les bombes, costauds chenilles, tourneuses d'obus, vitrioleuses, qui sont baths, ou marles 1939. Le piéton de Paris
1904 car les tours d'avocat que vous font ces sacrées gonzesses, non, ça fournirait des volumes 1904. La Maison Philibert
1937 Nous montrer sans façon, le Juif en train de nous secouer notre blé… de se faire reluire dans nos conneries… de bien enlacer nos gonzesses 1937. Bagatelles pour un massacre
1918 sitôt le feldgrau débiné, notre homme remettait ça dans les bannes de la gonzesse 1918. Loin de la rifflette
2004 Mais bon, il se trouve que je suis une fille. Une gonzesse. Une nana. Une meuf quoi. Je finirai bien par m'y habituer. 2004. Kiffe kiffe demain
2003 Tu vas pas le taper pour une gonzesse 2003. Dans l'enfer des tournantes
1963 chez moi, quand les hommes parlent, les gonzesses se taillent. 1963. Les Tontons Flingueurs
xxx Poissons avec adresse / Mézières et gonzesses, / Sans faire de ragoût xxx. Chanson morale (Chansons dans la langue bigorne), dans François-Vincent Raspail ou le bon usage de la prison
1978 C'est pas une gonzesse qui va m'apprendre ce que j'ai à faire… sans blague ! 1978. Franck Margerin présente : un savant fou, Raoul Aronde, Marcel Kermès
1821 Le ratichon fait avaller le luron à toutes les gouzesses d'ici. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest
1821 Le gouze est chaud, mais la gouzesse guimpe à la Couleur. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest
1821 Il n'y avoit que 18 balles et un blard, dans le flaqu de la gouresse. 1821. Glossaire argotique des mots employés au bagne de Brest
1922 le biseness ne rend pas fort. […] Faut que les gonzesses les aient à l'envers pour s'expliquer : on ne voit pas clair des masses. 1922. Au Lion Tranquille
2011 ça sent le cramé, la viande en train de frire, je serre les dents et étouffe un cri de douleur. « Pleure pas comme une gonzesse, c'est terminé. Maintenant, va te faire soigner ! » 2011. Un militant, trois poules (suivi de La Citouche)
1997 Les traversées de la Loire à la nage, trois cents mètres pour aller piquer des pommes et des poires… ou pour seulement frimer devant les gonzesses de la Citouche et du Bossis ? 1997. La Citouche. Regard sur « la Navale », dans Un militant, trois poules
1979 « Parce qu'ils ont été des baroudeurs », comme ils disent. Dans les bureaux, oui ! Ils avaient la trouille, ces cons-là… Moi, j'appelle ça des gonzesses ! 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent.

<26 citation(s)>

De gonze (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).