bonhomme

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 7 fréquence : 27

bonhomme & bon'homme ; les bonhommes (pl.) ; les bonshommes (pl.) n.m.

Soldat, les soldats ; nom que se donnent les soldats entre eux ; recrue (débutant, bleu) ; homme ANG : a recruit ; soldiers

Synonyme : recrue, débutant, inexpérimenté, soldat, fantassin Usage : militaire, guerre

1916 Tout à coup, des cris, un tintamarre de culasses qu'on manoeuvre. Je me retourne, et vois une trentaine de bonshommes qui se déploient en tirailleurs, face à la crête. 1916. Sous Verdun (août-octobre 1914) 1914-1919 À onze heures, il fallait que les quatre cents bonshommes aient été examinés. Évidemment, nous ne pouvions pas les voir en détail. 1919. J'étais médecin dans les tranchées (2 août 1914-14 juillet 1919) 1918 –Qu'est-ce que tu nous chantes là ? Qu'est-ce qu'ils vous ont raconté, ceux du ...e ? –Comment ! Leur adjudant vous a pas dit, en partant ?… Mais les bon'hommes nous ont parlé que d'ça, quand on est arrivés ! 1918. Au seuil des guitounes 1918 Et tout d'un coup, au plein du vacarme, tu distinguais des gueulements ; à travers le brouillard de suie, t'apercevais, en plus foncé, des bonshommes qui galopaient… La pagaille ! 1918. Au seuil des guitounes 1921 Pour l'amour de Dieu, dépêchez-vous ! Vous croyez que ça va tout seul, dehors ? Une bande de rossards, vos bonshommes ! 1921. La boue 1917 Cette voix d'ouragan appartient au petit adjudant imberbe, qui, maintenant au centre du quartier, ses listes en main, attend flegmatiquement ses bonhommes. 1917. Le chass'bi. Notes de campagne en Artois et en Argonne en 1915 1917 et, enfin, un chouette petit patelin où le civil est ce qu'il faut avec les « Bonhommes » 1917. Le chass'bi. Notes de campagne en Artois et en Argonne en 1915 1917 Qui est-ce qui veut se payer une petite ballade à l'arrière ? Il me faut dix «bonhommes» 1917. Le chass'bi. Notes de campagne en Artois et en Argonne en 1915 1916 Entre eux, ils s'appellent souvent les «bon'hommes.» Mais c'est un nom pour la paix. En guerre, la couche un peu épaisse du bonhomme tombe aux premiers chocs et le type surgit. 1916. Méditations dans la tranchée 1916 Il nous proposa d'aller lui-même […] retirer la pancarte. […] –C'est dangereux, mon ami. –Dangereux tant qu'on voudra. Il faut voir ce qu'ils ont écrit et leur répondre. –Oui, mais pas toi. Envoie un bonhomme. Ce n'est pas la place d'un adjudant. 1916. Méditations dans la tranchée 1915 Qu'mon capitaine s'fasse pas d'mousse, dit Gaspard, mais qu'il m'envoie les bon'hommes un à un, et en ordre ! 1915. Les soldats de la guerre : Gaspard 1915 Sais-tu si la 9e est au repos en ce moment ? –Oui… les bonhommes arrivent des tranchées, mais ils sont tellement vannés qu'ils dorment déjà. 1915. Les poilus de la 9e 1922 Et puis, continua Frédo qui saisit l'occasion, j'en ai flac de ta poire. Tu m'as assez vu. Tu peux chercher un autre bonhomme, je me débine… 1922. Au Lion Tranquille 1914-1919 Notre 75e nous amoche 15 bonshommes 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées 1936 Je suis certain que les lignes ne sont pas tenues par plus de 10 bonshommes au kilomètre. 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient <15 citation(s)>

Foyer originaire doit être la Normandie (où les femmes appellent leur mari : mon bonhomme) ; pluriel bonhommes popularisé par les écrivains de la guerre (Dauzat1918) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 660