éponger

registre ancien : 8 registre moderne : 8 fréquence : 9

éponger

& éponger un client ; se faire éponger

v.tr.

Baiser, procurer une jouissance sexuelle (à l'homme) ; (spécialement?) le sucer, faire une fellation ; se faire sucer, se faire bien baiser, baiser (avec une prostituée)

Synonyme : baiser, coïter, baise, coït, fellation, faire une fellation

Usage : érotique, sexualité, prostitution

1957 Tu peux te faire éponger n'importe où en ville de la même façon pour deux dols, alors que la souris lui en coûte la centaine chaque semaine. 1957?. Dix ans de frigo
2013 ou me parle de son boulot de cadre au Negresco, où les filles qui venaient tapiner lui laissaient leurs affaires en gage avant de venir les récupérer après avoir épongé quelques michetons. 2013. Moi Dodo la Saumure
2013 Je me souviens aussi de la porte de Brandebourg où je me fais éponger par l'une des blondasses qui sévissent aux alentours. 2013. Moi Dodo la Saumure
1950 Éponge-moi bien, fillette, fit Gilles, et avale. 1950?. La Nonne
1950 Il y avait une nonne qui durant six semaines s'était uniquement nourrie de sperme… Un régiment cantonnait dans les environs et chaque soir elle épongeait trois bataillons. 1950?. La Nonne
1976 une auto venait s'arrêter à sa hauteur. –Tu viens chéri ? […] Il ouvrait la portière droite et s'en allait se faire éponger du côté de l'obélisque. […] Une fois, il était tombé sur un travesti. L'avait pas apprécié de se faire éponger par un mec 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza

<6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).