monter qqun

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

fréquence : 8

monter qqun & monter un client ; monter une nana v.tr.

Faire une passe avec un client ; trouver un client ; avoir un client (prostituée) ; aller avec une prostituée

Usage : prostitution

1820 Moi ? je viens de faire des hommes ; voilà deux louis, j'ai monté deux militaires et mon gros banquier anglais ; il m'a régalé de punch… 1820?. L'intrigue au bordel 1976 Arrivés dans la carrée, la môme se met à me raconter qu'elle vient de monter un père et son fils. Le père amenait le gosse pour lui enseigner comment se conduire avec une dame. 1976. Le nouveau visage de la prostitution 1972 Je le « monte » et nous bavardons un peu 1972. Dossiers secrets de la Brigade Mondaine 1954 Écoute, mon pote. La plupart des clients que je monte – maintenant j'ai presque seulement des habitués – c'est même pas pour tirer leur chique. C'est pour que je les écoute 1954. Rue des maléfices - Chronique secrète d'une ville 1978 je montais les Arabes aussi, eux je les roulais pas, ça m'aurait fait du mal de rouler des Arabes… 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine 1953 Autrefois, du temps qu'elle était avec Antoine, elle se souvenait d'une seule fois où elle était revenue sans pognon du champ de bataille […] Elle avait monté un truant qui lui avait fauché son oseille. 1953. De la boue et des roses 1956 c'était le bon temps. On menait une vie pépère ; le kil de rouge valait vingt-cinq sous et pour dix balles on montait une nana rue Caumartin… 1956. Fais gaffe à tes os <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 307