clille

registre moderne : 9 fréquence : 20

clille

& clil

n.m.

■ Client (consommateur : de prostituée > ; de taxi, de débit de boissons, etc.) ; ■ personne dont on s'occupe, dont il est question (suspect, etc.)

Synonyme : client, client de prostitution

Morphologie : apocope

Usage : prostitution

1957 Deux heures que le clille était là ! Et tout ce que les filles avaient réussi à lui faire dècher étaient trois malheureuses rouilles ! 1957. Du riffifi chez les femmes 1969 Les douaniers, rendus méfiants par l'attitude du clille, commencèrent à se gaffer. 1969. L'humour dans les prisons 1952 Si tu conduis un clille (un client) à l'Olympia, descends-le juste devant la porte. Sous la lumière rouge, les billets de deux thunes ressemblent aux billets de cent sous qui sont un peu rosés. Moi, je réussis le coup quatre fois sur cinq 1952. Mon taxi et moi 1999 Pas de clilles dans le bar, on est dans l'arrière-salle, vieille maison, murs épais 1999. Deux frères - flic et truand, première partie (Michel) (le truand) 1976 C'est que ça coûte cher les gonzesses et les belles fringues ! Tu crois pas ?… Demande à Kam's combien il fait payer ses clilles ! 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 566