radasse

registre moderne : 8 fréquence : 9

radasse

& (radesse)

n.f.

Putain, prostituée, femme de mauvaises moeurs ; femme (très péj.)

Synonyme : prostituée, prostitué, femme légère, femme facile

1965 Il fallait que cette radesse [sic] soit amoureuse de cette ordure pour couronner le feu d'artifice ! 1965. Le Tigre aime la chair fraîche 1984 Tant pis pour la radasse. Il ne lui avait rien dit, il avait su tenir sa langue 1984. Boulevard des allongés 1974 Je suis retourné au « Roy Henri » chaque jour à cinq heures et demie pendant une semaine. Je me disais que ma radasse avait pas pu changer d'heure. 1974. Le roman d'un turfiste 1976 Une espèce de radasse dont le mari tenait une pizzeria dans Pigalle avait, pour mieux se faire brosser par ses minets, casqué cinq briques pour une élimination pure et simple. 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <4 citation(s)>

Forme usuelle est : radeuse, celle qui fait le rade (=trottoir) (SAIN-TRANCH) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 524