casse-cou

fréquence : 12

casse-cou & casse cou n.

Courageux, audacieux, périlleux, qui prend des risques, qui agit de façon risquée ; qui vit dangereusement (pilote, soldat, cascadeur...), aventurier ; situation risquée

16457.jpg: 352x560, 32k (18 avril 2014 à 18h49)

1900 Véritable casse-cou, il s'était fait bravement blesser en Tunisie, puis avait été condamné à mort pour voies de fait envers un supérieur. Sur ce chapitre, les Conseils de guerre ne plaisantent pas : le maintien de la discipline avant tout ! 1900. Mémoires de Rossignol 1918 son fils – son « casse-cou », comme elle l'appelait quand il était tout petit 1918. Le roman d'un Sénégalais 1966 On trouve beaucoup de casse-cou parmi les mercenaires, mais ce sont généralement des desperados, des hors-la-loi, des inadaptés de la vie sociale 1966. Coplan coupe les ponts xxxx –Jacques, lui, est la bravoure même ! Dans son dernier combat, il a tenu tête à quarante-cinq Touareg. –Un vrai casse-cou, quoi ! xxxx. Moustache (Pièce en un acte) 1947 Dîner chez le général d'aviation Corniglion-Molinier […], casse-cou fameux de la R.A.F. 1947. Mon journal dans la drôle de paix 1882 Avec Nana, l'auteur des Rougon-Macquart se retrouvait dans son élément : en plein casse-cou ! Camper debout la « fille » moderne, produit de notre civilisation avancée 1882. Zola. Notes d'un ami <6 citation(s)>

1718 Acad. au sens premier ; autres sens non datés (GR2) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 167