tomber sur un bec

registre ancien : 6 registre moderne : 6 fréquence : 14

tomber sur un bec

locution

Rencontrer une difficulté : échouer, croire que quelque chose est facile et se heurter à des difficultés ; chercher querelle et se faire battre

Synonyme : problème, difficulté, ennui, embarras, échec, insuccès, échouer, manquer

1935 Moi, je ne produis sur les femmes aucun effet. Mais quand j'en ai visé une, je finis toujours par m'y introduire. –Vrai, tu ne tombes pas quelquefois sur un bec ? Tu m'épates ! 1935. Mer Noire 1935 on s'introduit dans un immeuble et on sonne chez tous les locataires pour leur proposer de se garantir contre les risques d'une mort prématurée. La plupart du temps, on tombe sur un bec, mais on ne répond pas aux injures, et voilà pourquoi il faut avoir reçu une bonne éducation 1935. Viande à brûler 1942 Si vous continuez à faire des kilomètres en vase clos et à pianoter sans arrêt, vous pourriez tomber sur un bec 1942. L'ombre du grand mur 1957 Il n'avait donc pas été attaqué et balancé à la flotte, par exemple, par des gens qui en voulaient à son portefeuille. Maintenant, les occasions de tomber sur un bec sont nombreuses. Il pouvait d'être trouvé malencontreusement mêlé à une rixe d'ivrognes 1957. Les eaux troubles de Javel 1952 Les flics ont beau être mariolles, ils ont dû tomber sur un drôle de bec. Une femme qui ne veut pas parler, c'est macache 1952. Rencontre dans la nuit 1918 nous voyons les Fritz décoller et monter vers nous, pour nous attaquer. Mais ces départs à vue ne leur valent rien : ils arrivent trop tard ou bien nous abordent en ordre dispersé et tombent sur un bec. 1918. Notes d'un pilote disparu (1916-1917) 1914-1919 ces salauds-là ont voulu nous faire croire qu'ils partaient. De fait, on s'attendait à trouver peu de chose devant nous, et maintenant, on tombe sur un beau bec… 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées <7 citation(s)>

BEC, subst. masc. Au fig., arg. ,,Obstacle imprévu et majeur`` (ESN. 1966). Tomber sur un bec de gaz, et, p. ell., sur un bec (cf. ÉD. 1967) ; rencontrer un bec de gaz (Ch.-L. CARABELLI, [Lang. pop.]); être bec de gaz (M. STÉPHANE, Ceux du Trimard, 1928, p. 14) « échouer » (être bec d'ombrelle, même sens),( cf. SAIN. Tranchées 1915; G. ESNAULT, Notes complétant et rectifiant « Le Poilu tel qu'il se parle », 1956). ,,Agent de police`` (L. LARCHEY, Dict. hist. d'arg., Nouv. Suppl., 1889, p. 21). (tlfi:bec) /

Par ellipse de tomber sur un bec de gaz (Dauzat1918) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 507