tapineuse

registre ancien : 7 registre moderne : 7 fréquence : 29

tapineuse & tapineur (masc.) n.f.

Prostituée, prostitué (qui fait le tapin) : qui racole dans la rue ; prostituée en général par ext.

Synonyme : prostituée, prostitué Famille : tapin (prostitution) Usage : prostitution

16417.jpg: 400x710, 41k (06 septembre 2012 à 17h04)

1982 Dans les vingt ans, tapineuse au bois de Vincennes. Inconnue au bataillon… Une indépendante sans doute 1982. Qui vous parle de mourir ? 1971 Un client par nuit – et pas forcément toutes les nuits –, cela paraît bien peu aux tapineuses dont un « mac » surveille le rendement 1971. Les « michetonneuses » 1985 Son regard de maquerelle subversive jaugeait la sveltesse pâle de l'adolescent. Elle n'en avait pas comme ça dans ses tapineurs. 1985. Manila Black <3 citation(s)>

Tapineuse, subst. fém., (dans l'article TAPINER, verbe) REM. Tapineuse, subst. fém., arg., pop. Prostituée racolant dans la rue. Sous l'auvent d'un hôtel, des tapineuses espéraient le micheton (LE BRETON, Rififi, 1953, p. 159). Tout au long des Acacias [au Bois de Boulogne], c'était plein de gisquettes avec (...) un méchant pourcentage de tapineuses (SIMONIN, Touchez pas au grisbi, 1953, p. 44). (tlfi:tapineuse) /

De tapiner (faire le tapin, racoler) (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 941