gargue

registre ancien : 9 registre moderne : 8 fréquence : 21

gargue n.f.

Bouche, gosier ; figure ALL : Mund

Synonyme : bouche, mâchoire, gosier, gorge Morphologie : apocope Famille : garg- (bouche, gorge) Usage : anatomie

1900 Il se débattit. Bourlet, qui n'avait pas lâché ses oeufs, lui dit, de son air bonasse : « Chahute donc pas comme ça ! Tu vas me faire casser mes oeufs frais ! Tiens ! si tu continues à te remuer, je vais te faire une omelette sur la gargue (Figure) ! » 1900. Mémoires de Rossignol 1960 ça masque encore qu'imparfaitement la subite sécheresse de sa gargue 1960. Du mouron pour les petits oiseaux 1960 au point qu'il voudrait bien Armand et vite, se retrouver seul, rien que pour l'expulser cette musique intime, gaiement, à pleine gargue 1960. Du mouron pour les petits oiseaux 1960 Lentement il approche l'abreuvoir du petit bec. 47 se bégale, rejetant la tête en arrière pour mieux se jeter dans la gargue les perles de liquide 1960. Du mouron pour les petits oiseaux 1904 mais savez-vous à quoi on r'connaît un dos dessalé d'un demi-sel ? C'est à la gueule de la gonzesse. Y a que les ballots dont les poings marquent. Après une raclée d'un vrai mac, madame peut redescendre au turbin, un peu d'eau fraîche sur la gargue 1904. La Maison Philibert <5 citation(s)>

Gargamelle (HAY) / Apocope de gargarousse (qui, selon SAINXIX signifie gorge (cf. gargari dans l'Yonne) ? / abréviation de gargoine (VIR) / De cette racine « garg » proviennent les noms de Gargantua, Gargamelle (MCC) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 425