ganache

registre ancien : 6 registre moderne : 7 fréquence : 30

ganache

& vieille ganache ; ganache grisonnante

n.m., n.f.

■ Insulte, idiot, imbécile terme de mépris ; ■ insulte c/ femme, insulte c/ vieil homme, personne démodée, de l'ancien temps ; vieux con, terme de mépris c/ personne âgée rétrograde

Synonyme : insulte

1935 –Grossier personnage ! –Vieille ganache ! –Oh ! tu entends, ma fille, on insulte ta mère 1935. Moi, le Dab, souteneur !
1932 Il me plaît, ce petit !… Quelle ganache ! 1932. Vidocq - Le roi des voleurs, le roi des policiers
1947 On sent que cet hurluberlu délirant est furieux d'avoir misé sur le mauvais cheval, cette vieille ganache de Giraud 1947. Mon journal dans la drôle de paix
2004 Pour l'endoctrinement, on peut compter sur le capitaine du sous-quartier Nord, une ganache, modèle d'incapacité et de servilité, aimable comme un bouledogue, haï de ses subordonnés 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne

<4 citation(s)>

B. − Au fig., fam., péj. 1. Personne incapable et bornée. Synon. imbécile. Tu devrais consulter quelqu'un d'intelligent. Les ganaches qui te soignent (...) ne peuvent que te donner de mauvais conseils (Flaub., Corresp.,1853, p. 392). Ses notes écrites [d'un officier allemand] concernant la discipline faisaient notre joie, et il n'est pas douteux qu'en fin de compte cette ganache ne nous ait rendu la vie plus légère, (...) car le rire délivre et venge (Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 110) : ... je crois qu'il n'y a que la République pour nous sauver, mais une République où on aurait mis Gambetta pour la couleur et où l'on aurait appelé les vraies et rares capacités du pays, et non une République composée exclusivement (...) de toutes les ganaches, vieilles et jeunes, de l'extrême-gauche. Goncourt, Journal,1870, p. 592. − Emploi adj. Au billard (...) s'il laisse un coup facile, (...) faut-il être ganache pour laisser des coups pareils (Poulot, Sublime, 1872, p. 126). Sous mon air timide et ganache j'ai une violence au fond de moi (Rivière, Corresp. [avec Alain-Fournier], 1906, p. 92). 2. En partic. Vieillard décrépit et radoteur. Vieille ganache. Synon. (vieille) baderne, (vieux) gâteux.Un tas de vieilles ganaches en gilet de flanelle (Flaub., MmeBovary, t. 1, 1857, p. 165).Ce vieillard n'est plus qu'une ganache (Péguy, Argent, 1913, p. 1283).V. amoindri ex. 7, bajoue ex. 4. (tlfi:ganache) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).