mon lapin

registre ancien : 5 registre moderne : 5 fréquence : 16

mon lapin & mon petit lapin ; mon vieux lapin ; mon petit lapin ; mes petits lapins ; mon lapin chéri ; mon lapin adoré ; mon gros lapin ; mon pauvre lapin ; bon lapin n.m.

Nom très affectueux, appellation affectueuse ou amoureuse (de f à h, d'h à f) ANG : my big rabbit, my small rabbit, my old rabbit (affectionate name to babies)

Synonyme : terme de familiarité : chéri

16332.jpg: 520x538, 55k (17 septembre 2014 à 18h15)

1886 Elle fut câline avec lui ; elle l'appelait mon bébé, mon lapin chéri, mon gros loulou 1886. Paris oublié 2004 Il dit rien, plus rien du tout. Les surnoms, ça fait couple bourgeois : « Tu veux encore du lapin, mon canard ? » Ça marche aussi dans l'autre sens. 2004. Kiffe kiffe demain 1917 Je ne pouvais m'empêcher de me dire : « Cette fois, mon lapin, si tu n'y restes pas, tu auras de la veine. » 1917. L'évasion. Récit de deux prisonniers français évadés du camp d'Hammelbourg 1990 Quand il était petit, il voulait devenir un poisson rouge. Je lui disais : mais enfin mon lapin, ce n'est pas possible, tu détestes l'eau froide. 1990. À l'ami qui ne m'a pas sauvé la vie 1898 Des Rillettes, mon petit lapin, tu me parais avoir trouvé tes invalides, et tu seras ici, je te le répète, ni plus ni moins que dans un bain de sirop de sucre 1898. Les Boulingrin, dans Théâtre II 1903 On se correspondra comme les omnibus, et je serai plus près de toi, mon lapin adoré. 1903. Les enracinées <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 925