en prendre pour son grade

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 5 registre moderne : 5 fréquence : 24

en prendre pour son grade & prendre quelque chose pour son grade locution

Subir, être sanctionné, avoir son dû, recevoir des coups, être battu, frappé, insulté, être critiqué selon sa responsabilité, selon son mérite, il a eu son lot de réprimande, être moqué ANG : he had his share of the rebuke

Synonyme : subir (temps, coups, etc.), puni, punir, sanctionné, sanctionner Famille : prendre pour son (rhume, grade)

1984 personne n'est épargné. Flics, curés, notamment progressistes, cocos, cucus, cocus, ruskoffs, amerloks, députés, ministres, arabes, juifs, pas juifs, à caca demi-chiens, etc., tout le monde en prend pour son grade 1984. Un énergumène du tonnerre, Préface de Albert Paraz, Une femme du tonnerre 1918 le colonel nous harcèle ; il en a pris pour son grade, il se venge [5-6-7/08/1918] 1918. Journal de guerre 14-18 1918 Les « Huns » prennent quelque chose pour leur grade. 1918. Notes d'un pilote disparu (1916-1917) 2011 Arrivés à destination, nous déversons notre colère. C'est le grand défouloir et Ayrault en prend pour son grade. 2011. Un militant, trois poules (suivi de La Citouche) 1908 Ce fut alors au tour de Ribouldingue d'en prendre pour son grade 1908. Les Pieds Nickelés arrivent, dans La bande des Pieds Nickelés (1908-1912) <5 citation(s)>

16.01.2018 : 16:11


16.01.2018 : 16:14


Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 515