les bras m'en tombent

registre ancien : 4 registre moderne : 4 fréquence : 13

les bras m'en tombent

& les bras m'en sont tombés ; les bras m'en tombent ; les bras me tombent ; les bras lui en tombent

locution

Surprise forte, stupéfaction, surprise mêlée de dépit, je suis stupéfait de ce que j'apprends ANG : it is incredible (astonishment)

Synonyme : étonner, étonné, ébahir, ébahi, impressionner, impressionné

16251.jpg: 720x546, 71k (06 novembre 2014 à 16h26)

1748 Les bras, je vous l'avoue, m'étaient tombés pendant cette singulière harangue 1748. Thérèse philosophe, ou Mémoires pour servir à l'histoire du Père Dirrag et de Mademoiselle Eradice 1961 il m'a appris que mon père était complètement à la côte, les bras m'en sont tombés 1961. Des fruits, des fleurs et du plomb 1892 et dans cette tenue, à ne pas te remettre, vrai !... Je ne te connaissais pas cette robe-là ! Quelle toilette ! les bras m'en tombent ! 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique 1905 –Prelotte !... Les bras m'en tombent ! 1905. Les audiences joyeuses 1914-1919 En arrivant sur la place, je tombe devant un spectacle tel que les bras m'en tombent 1919. J'étais médecin dans les tranchées (2 août 1914-14 juillet 1919) 2011 Les bras m'en tombent : c'est bien la première fois que la CGT ne condamne pas une intervention des CRS 2011. Un militant, trois poules (suivi de La Citouche) <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 435