déveine

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1854 registre ancien : 4 registre moderne : 4 fréquence : 53

déveine & quelle déveine ! ; avoir la déveine ; avoir la déveine de n.f.

Malchance (au jeu notamment), pas de chance, manque de réussite, misère, malheur ; avoir la malchance de ANG : what ill-luck ! (for bad luck)

Synonyme : misère, pauvreté, malchance, malchanceux Famille : veine (chance)

1889 Es-tu assez daim, mon pauvre vicomte ! Suis-je assez ridicule, là, voyons, le suis-je assez ? Quel sacré guignon ! quelle noire déveine ! Mais j'ai une guigne princière avec les femmes… 1889. En cabinet particulier. Pièce en un acte (dans Théâtre naturaliste) 1968 lorsqu'on a la déveine, on l'a bien ! 1968. Le terminus des prétentieux 1999 Mais je vois la voiture fugitive, en position haute, qui semble se jouer des difficultés. Quelle déveine ! 1999. Deux frères - flic et truand, deuxième partie (Bruno) (le flic) 1916 –L'ai trouvé [un vélo] en route, il est aussi amoché, ça serait de la déveine s'il y avait pas pied d'en faire un bon avec les deux ! 1916. Crapouillots - Feuillets d'un carnet de guerre 1888 Ah ! sale déveine du tonnerre de Dieu ! 1888. Le train de 8 h. 47 2004 le danger existait peu, mais si vous aviez la déveine de marcher sur la queue du serpent, il mordait sec. 2004. Une guerre au couteau. Algérie 1960-1962, un appelé pied-noir témoigne 1958 L'explosion de la mine avait coincé l'autre portière. C'était la déveine, parce qu'en sortant du côté du ravin, on risquait moins. 1958. Rage blanche 2011 et si ça tombe sur un crétin qui a la déveine de se trouver là au mauvais moment, ils s'en cognent. 2011. La nuit du vigile <8 citation(s)>

Viendrait du danois : Vink = clin de mauvais oeil (AYN) / De dé-, et veine (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 548