ça ne prend pas

registre moderne : 5 fréquence : 10

ça ne prend pas

Refus, non ; expression d'incrédulité, de doute, je n'y crois pas, pas possible de duper ; quand une pression exercée sur qqun ne réussit pas ANG : you don't catch me (for a refusal)

Synonyme : croire (ne pas), doute, incrédulité

1852 Ça ne prend pas… ce gros mastodonte est têtu comme un mulet… 1852. Soufflez-moi dans l'oeil
1907 –Et vous êtes la maîtresse de des Liseraies ? Vous vous fichez de moi, ma petite ! Ça ne prend pas ! 1907. L'amour s'amuse - Roman
1944 Le canon d'un revolver est braqué sur moi. Constatant que « ça ne prend pas », le petit Batille, qui s'est livré à cette ultime plaisanterie, déclare : –Après tout, « ça » ferait trop de bruit. On le fusillera demain. 1944. Dans les prisons de la milice - Un mois au château des Brosses
1916 Je ne suis pas une poire, fit-il, ça ne prend pas ! La rouspétance est inutile ! Allons, ouste, votre compte est bon. Je vous tiens, je vous garde ! 1916. Crapouillots - Feuillets d'un carnet de guerre
1888 Il détourna la face et dit : –Ça ne prend pas ! 1888. Le train de 8 h. 47

<5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).