avoir une fêlure

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 6 fréquence : 3

avoir une fêlure & tenir la fêlure ; avoir une fêlure à l'ardoise n.f.

Être fou, être fêlé

Synonyme : fou, déraisonnable, déraisonner, délirer

1939 À son apparition, Zola fut très étonné. Il croit que son disciple de Médan est « toqué » et a quelque « fêlure » [1892] 1939. Journal de l'abbé Mugnier (1879-1939) 1939 Zola dit : « Huysmans est un toqué » car il considère la mysticité comme une fêlure 1939. Journal de l'abbé Mugnier (1879-1939) 1911 Mais qu'est-ce que je jabote là !… J'ai un cafard dans le choubersky, pas possible, je deviens Nénesse des Beni-Coco, je tiens la fêlure ! 1911. Le journal à Nénesse 1911 Un mec, dans ces conditions-là, ça ne sait plus ce que ça brocante, ça renâcle comme une panthère, tellement la faim de bouffer des tripes lui trifouille le bide, et ça n'est plus qu'un pauvre cavé qui a sa game et une fêlure à l'ardoise… 1911. Le journal à Nénesse 1911 Mais qu'est-ce que je jabote encore, bougre de cul, pendant que le temps se débine… Sûrement, que je tiens la fêlure… 1911. Le journal à Nénesse <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 981