plastronner

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1869 registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 19

plastronner v. intr.

Parader, se montrer, faire l'intéressant, faire le fier, faire le matamor, bomber le torse, fanfaronner ANG : to swagger

2013 Alcoolique notoire, il plastronne en raison de son casier qui affiche une peine de cinq ans de zonzon, pas de quoi se prendre pour un homme ! 2013. Moi Dodo la Saumure 1973 Le vendeur de fromage devenu riche se fit avant tout une vie confortable sans pour autant plastronner dans les lieux à la mode 1973. Les gangs de l'héroïne 1958 M. Amoretti se trouvait lundi matin d'excellente humeur et plastronnait dans le grand bureau de la mairie 1958. Millionnaires en herbe 1984 Elle n'avait pas parlé, parce que autrement, Charlie aurait cessé d'exister depuis belle lurette. Or, il continuait de plastronner en BMW trois litres et il avait ajouté une nouvelle conquête à son interminable tableau de chasse. 1984. Boulevard des allongés <4 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 620