frileux

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre ancien : 7 registre moderne : 3 fréquence : 19

frileux & frilleux ; frileur ; frileuse (fém.) n., adj.

Poltron, sans courage, lâche, craintif ; peu entreprenant, pusillanime, timoré, qui manque de détermination ANG : a poltroon / IT : poltrone

Synonyme : peureux, effrayé, peu viril, personne molle et sans caractère

2008 il a une efficacité certaine. Mais il pourrait aisément s'améliorer. Je le trouve tout de même un peu frileux sur certains points. Son pouvoir répressif reste à mon goût trop dépendant des politiques 2008. Flic dans le 9.3 1844 Il ne faut plus risquer notre viande pour ces frileux 1844. Les vrais mystères de Paris 2001 je fus amené à participer plus activement à ces interrogatoires « poussés » et il ne me sembla pas inutile d'en rendre compte au colonel Cockborne qui se montra frileux. 2001. Services spéciaux. Algérie, 1955-1957 1905 T'es donc frileux d'avoir pâli le pante ! 1905. Le Tigre & Coqueliquot 1911 Tu schlingues la carline, c'est couru… Mais tu n'y peux rien… Ne sois pas frileux, nom de Dieu !… Rigole !… 1911. Le journal à Nénesse <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 270