galvauder

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

fréquence : 7

galvauder

Errer, flemmarder, traîner, flâner ANG : to wander lazily

1887 Mon père était trop vieux pour me surveiller. Au lieu d'aller à l'école, je galvaudais dans les rues. 1887. Le monde des prisons 1891 pendant qu'elle ramassait de la braise, elle me laissait galvauder ! 1891. Confrontation - Etudes d'argot, dans La Chair 1931 Émile [l'enfant] […] n'en galvaudait pas moins avec ses copains et, chaque soir, il revenait les pieds trempés, crotté jusqu'à la figure. 1931. Mal loti 1950 Il n'y a pas de putain sans maquereau. Un marlou féroce et paresseux, qui baise d'autres filles, qui galvaude la queue dans les chattes et qui revient repu pour nous donner des coups ! 1950?. La Nonne 1903 et au moins je saurai que tu ne vas pas galvauder avec de sales vadrouilles. 1903. Les enracinées <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 830