grigou

date : 1658 registre ancien : 6 registre moderne : 5 fréquence : 18

grigou & vieux grigou ; grigoute (fém.) ; grigoux (pl.) n.

■ Avare ; personne intéressée par l'argent, âpre au gain ; > vieil homme qui fait peur ; misérable, sans le sou (terme péj.) ; ■ gredin, escroc ANG : a sordid miser

Synonyme : avare, radin, économe

1792 y vous ont flanqué à la place des braves gens, un tas de grigoux que ça fait peur 1792. La table d'hôte à Provins, ou la croisée des diligences 1792 s'y ne sont [les nobles] pu qu'des grigoux com s'te ripopée d'patriotes, y cacheront leux argent 1792. La table d'hôte à Provins, ou la croisée des diligences 1791 que l'office se faisoit si ben, que c'étoit si beau, et qu'aujourd'hui i vous mettont à la place un tas de grigoux qu'ça fait peur, et qu'i sont-là quatr' pelés et un tondu pour bougonner c't'office 1791. De par la mère Duchesne. Anathèmes très-énergiques contre les jureurs 1905 elle répéta qu'elle voulait partir. –Vous n'y pensez pas !… et l'vieux grigou, si y vous r'trouv'rait ? 1905. Un vieux bougre 1910 C't'un grigou, et tu comptes sur lui pour nous donner à boire ? 1910. Contes de l'étape 1903 Je parie qu'il se la serait bien « envoyée » le vieux grigou. Mais c'est pas pour son « blair ». Ça c'est du fruit de roi. 1903. Les enracinées <6 citation(s)>

Empr. au languedocien grigou « gredin, filou », dér. de grec (péjoratif) (GR) / vers 1658 Molière (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 600