rondelet

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

fréquence : 33

rondelet & rondelette (fém.)

De quantité appréciable, suffisante, intéressante, confortable, de valeur (somme d'argent, ventre, etc.) ; un peu gros, qui a des formes

1867 M'a-t-elle assez humilié en me jetant cette bourse comme à un mendiant ! –Toujours susceptible, reprit Figasse en soupesant la bourse, qui paraissait assez rondelette 1867. Les Malfaiteurs 2013 j'ai appris qu'une somme rondelette dormait bien au chaud dans le coffre de Didier Martin, mon responsable administratif. 2013. Moi Dodo la Saumure 1957 Je laissai un pourboire suffisamment rondelet pour amorcer une petite conversation 1957. Les eaux troubles de Javel 1880 un vrai feuilleton parlé qui faisait la nique gaminement à bien des gloires et déshabillait sans vergogne le passé des généraux qui avaient tapé sur son ventre rondelet, au temps jadis… 1880. Souvenirs d'un saint-cyrien 1955 De temps à autre pourtant, un client « croqué » et satisfait lui valait une rentrée rondelette 1955. Les dessous de Paris - Souvenirs vécus par l'ex-inspecteur principal de la brigade mondaine Louis Métra <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 821