radeuse

registre ancien : 9 registre moderne : 9 fréquence : 19

radeuse

n.f.

Type de prostituée ; prostituée racolant devant petit hôtel ; prostituée de rue (pas de bordel) ; entraîneuse, prostituée ; en terme d'insulte, à femme entretenue

Synonyme : prostituée, prostitué

Usage : prostitution

1935 J'éprouve, pour les radeuses, la même répugnance que tous les marins : nous ne nous sentons à l'aise, nous autres, qu'en maison. 1935. Mer Noire
1935 J'aurais dû épouser une femme pareille, au lieu de la radeuse que tu es. 1935. Viande à brûler
1935 Ils avaient attendu à la porte et puis, entendant les menaces des radeuses, ils étaient parti bien vite 1935. Moi, le Dab, souteneur !
1969 anciennes « radeuses » des fortifications, « filles à biques », matériel bon marché 1969. Les flics
1937 Enfin, les « radeuses » qui font la retape devant la porte des petits hôtels de la rue Forest, non loin du Gaumont-Palace, au coin de la rue Lepic, sur la place Blanche et à l'entrée de l'impasse Guelma. 1937. Enquête sur la prostitution
1955 des élégantes des Champs-Élysées, des Amazones des Capucines aux radeuses de la Chapelle [etc.] 1955. Les dessous de Paris - Souvenirs vécus par l'ex-inspecteur principal de la brigade mondaine Louis Métra
1990 Il y avait de tristes et maigres radeuses plus ou moins à l'abri des camions ou aux arrêts des bus. 1990. L'étage des morts
1984 La fille doit avoir dans les vingt-cinq ou vingt-six ans. Ou c'est une radeuse de haut vol, ou elle dispose de solides revenus 1984. Boulevard des allongés
1911 Ah ! la gadoue !… la cagne !… Sale morue !… Voirie !… Outil !… Toucasson !… Carne !… Bataca !… Cul crotté !… Riz-de-veau !… Gueule de raie !… Radeuse à la manque ! 1911. Le journal à Nénesse

<9 citation(s)>

Radeuse, subst. fém.,arg. Prostituée qui fait le trottoir. Tout un monde de clochards venus de Paris (...) en train de faire l'amour avec des chineuses en vacances et des radeuses sur le trimard (Cendrars, Bourlinguer, 1948, p. 306). Ça fait pas reluisant, une ancienne radeuse, même honnête. Et ça ne se décrasse pas du métier en un jour (Arnoux, Crimes innoc., 1952, p. 185). (tlfi:radeuse) /

Radeuse, celle qui fait le rade (=trottoir) (SAIN-TRANCH) / Radiner, de rade, gousset/tiroir : qui gratte les fonds de poche avec idée d'entpoler (AYN) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).