appas

registre ancien : 3 fréquence : 20

appas

Tout ce qui plaît érotiquement dans les formes de la femme : seins, fesses, etc.

Synonyme : seins

Usage : érotique, sexualité, anatomie

1840 et couvrit ensuite de baisers les appas de la belle. 1835-1840. Les dames de maison et les filles d'amour
1829 je la conduisis au corps-de-garde ; et comme ses appas étaient à la disposition des regards de la soldatesque, je les couvris de ma capotte 1829. Mémoires d'un forban philosophe
1925 Puis une énorme dame aux appas tremblotants, gainés de soie noire, se tailla un franc succès en déclamant d'une voix mélodramatique une complainte pas très nouvelle : L'Hirondelle du Faubourg 1925. La bonne vie
1966 Les soutiens-gorge sont tellement perfectionnés que les plus navrants appas trouvent moyen de faire figure honorable 1966. Les cahiers du capitaine Georges - Souvenirs d'amour et de guerre (1894-1945)
1892 se tourna du côté de la jardinière dont il pinça les gros appas charnus en lui criant dans l'oreille 1892. Le chiffonnier de Paris - Grand roman dramatique
1725 De mes appas naissans [14 ans] tire de gros tributs 1725. Le Vice puni, ou Cartouche, poëme
1974 et révéla une poitrine parfaite : deux seins fermes et ronds constituaient des « appas » auxquels on ne pouvait demeurer insensible. 1974. J'ai été 16 ans médecin à Fresnes

<7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).