fanandel

registre ancien : 10 fréquence : 29

fanandel & fanaudel ; farnandel ; f[e?]nandel ; (fanander ; funaudel) n.m.

Camarade, compagnon, ami, associé, complice, ami intime ; camarade de bagne ALL : Mitgefangener / IT : compagno, camerata

Synonyme : ami, camarade Morphologie : n/u, l/r

1867 La clientèle, composée des souteneurs de filles de la Cité, avertis par les fanandels (Camarades de bagne), commencèrent par déserter, puis se mirent à venir tous les soirs briser les vitres du faux frère qui, après les avoir dénoncés, voulait encore les raser. 1867. Les Malfaiteurs 1867 ils lui avaient fait tenir un mot pour l'inviter à se trouver le soir dans la Cité, chez la mère des Fanandels (La mère des voleurs), qui y tenait un tapis-franc à l'enseigne du Soleil-Noir. 1867. Les Malfaiteurs 1829 Mes fanandels se sont sauvés ; mais moi, le plus vieux, je suis resté sous la griffe de ces chats à chapeaux galonnés 1829. Le dernier jour d'un condamné 1844 j'turbine comme un double-six, je n'me mets jamais en riolle, j'suis estimé de beausse et chéri des fanandels. C'est bon 1844. Les vrais mystères de Paris 1835 Hélas ! vous autres, puisque ce Seigneur ne veut pas tapiquer avec de braves fanandels comme nous, ôtez-lui sa pelure de marquis, et étendez-le sur ce bon feu qui brûle si clair 1835. Confessions de Jacques-Antoine Delcroix, dit Roquairol, lieutenant du capitaine Mandrin <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 923