ancien

fréquence : 35

ancien

& mon ancien ; son ancien ; l'ancien

n.

Terme d'amitié ; appellation familière à l'adresse d'une personne plus âgée que soi, ou qui a plus d'ancienneté ; en appellatif : à soldat plus âgé ; (spécialement) qui a au moins une année d'ancienneté (Saint-Cyr)

Usage : militaire, guerre, scolaire, étudiant, grande école, polytechnique, Saint-Cyr

15792.jpg: 244x585, 23k (04 juin 2012 à 19h08)

1896 Mon ancien, dit tout à coup Cancrelat, ça ne serait-il pas le dit « Six Mules » ce sale pékin qui se cache dans ce petit trou 1896. Le sapeur Camember 1828 Ma foi, mon ancien, lui dis-je, je te croyais en meilleure passe 1828. Mémoires d'un forçat ou Vidocq dévoilé (tome premier) 1880 Chaque ancien instruisait un melon, et c'était une bonne aubaine, une véritable chance de Bidard, lorsque dans cette loterie il arrivait par hasard de tomber en des mains compatissantes. 1880. Souvenirs d'un saint-cyrien 1880 La seconde année, c'est un « ancien », presque un officier 1880. Souvenirs d'un saint-cyrien 1904 Monsieur !... où qu'tu vois un monsieur ? Y a pas de monsieur ici... Appelle-moi l'ancien... T'es un bleu, j'suis un ancien ! Faut savoir marquer la nuance. 1904. Loriot (Comédie militaire en un acte) 1901 Somme toute, la vie serait encore bonne s'il n'y avait les anciens. Je ne te donnerai pas le détail des misères qu'ils nous font, l'exposé en serait trop long [02/10/1865] 1901. Une famille militaire de la Corrèze - Les d'Algay (1793-1870) - Joseph d'Algay, lieutenant d'infanterie de marine (1865-1870) 1725 Pendant ce bon repas qui dura jusqu'au soir, / Mon ancien me fit cent questions diverses 1725. Le Vice puni, ou Cartouche, poëme 1861 à chaque conscrit, on donne pour camarade de lit un vieux soldat, qui devient […] son répétiteur et l'initie aux détails intimes du service. Le plus vieux doit aide et protection au plus jeune. Le bleu doit obéissance et la goutte à son ancien. 1861. Le 13e hussards. Types, profils, esquisses et croquis militaires... à pied et à cheval 1936 Alors, voilà, si tu veux bien, je te demande, moi ton « ancien », ton parrainage de « bleu » pour « Hadje Prilep ». 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient <9 citation(s)>

«Ancien que j'adore, / Toi dont j'implore / La sérénité, / Si parfois tu brimes / Officier sublime, / C'est qu'en vérité / Je l'ai bien mérité. // Qu'elle soit bénie / L'ombre de ta main, / Qu'on te glorifie / Du soir au matin. / Oh ! daigne m'entendre / Et daigne m'apprendre / Le chemin sacré / De l'ancienneté. / (Prière du melon)» /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 474