vivoter

date : 1430 registre moderne : 4 fréquence : 32

vivoter

Vivre péniblement, vivre sans ambition, gagner sa vie modestement ou sans se donner de mal, vivre de peu, chichement, misérablement ALL : mühsam sein Dasein fristen

Synonyme : argent (sans), pauvre

1826 j'ai envoyé mes états de service là-bas, et je me suis fait z'octroyer une bonne pension avec laquelle je vivotte, moi et ma fille… 1826. Les jolis soldats
1973 Je ne suis qu'un pauvre raté qui vivote dans un hôtel louche 1973. Un échappé de la carlingue
1925 C'est vrai, on vivote. Pas de gros chiffres d'affaires 1925. La bonne vie
1952 C'est bien simple, on ne l'avait jamais vu travailler. Débrouillard comme pas deux, il vivotait de petits commerces absolument imprévus 1952. Mon taxi et moi
1916 –Et chez toi, bonnes nouvelles ? –Chez moi ? –Oui, ta femme, tes gosses ? –Ça vivote, mon lieutenant. 1916. Méditations dans la tranchée
1998 Limité à une poignée de consommateurs qui savaient où et quand le trouver, cela payait sa propre consommation et cela lui permettait de vivoter plutôt mal que bien. C'était le smicard de la drogue 1998. Trente ans de sursis
2001 Ils vivotaient souvent grâce à des petits métiers, des petits larcins 2001. Services spéciaux. Algérie, 1955-1957

<7 citation(s)>

De vivre, et suff. -oter (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).