tordant

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1896 registre ancien : 7 registre moderne : 7 fréquence : 19

tordant & c'est tordant adj.

Drôle, amusant, comique, à rire aux éclats ; (grostesque, ridicule, surprenant) ALL : (das ist zum Schreien) / ANG : laughable

Synonyme : amusant, drôle Famille : tordre (rire)

1927 Ce qu'il y a de tordant, dit-il, c'est que je n'ai pas envie de fermer l'oeil 1927. Les Pieds-Nickelés au Mexique, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) 1925 C'est même tordant de penser à tous ces messieurs et dames qui posent leurs genoux délicats sur un coussin bien douillet pour raconter leurs petits chichis personnels à un Dieu plutôt mal installé sur ses deux madriers 1925. Mon curé chez les pauvres 1914-1919 Allons, Poujol et moi, voir jouer la « Revue du 294e » à Souastre : elle est absolument tordante. Comme improvisation, c'est merveilleux. 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées 1897 Se hâtant de s'habiller, le major se rendit immédiatement au casernement où il vit un spectacle des plus tordants, malgré la gravité de la situation. 1897. Les aventures du major Croustignac. (n°5) <4 citation(s)>

De (se) tordre (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 256