tondre

registre ancien : 6 registre moderne : 6 fréquence : 9

tondre

& se faire tondre ; tondre jusqu'au sang

v.tr.

Prendre, exploiter ; se faire ruiner, perdre au jeu, au pmu ; gagner (de l'argent) ; duper, se faire duper ; déposséder ALL : nehmen, ausbeulten

1963 On croise à nouveau des caves qui vont se faire tondre au Casino 1963. Satan est là 1899 l'homme, au fond, est l'ennemi ; et on a trouvé beaucoup plus pratique de laisser entrer le sexe fort, afin de tondre du mieux qu'on peut les égarés qui s'aventurent chez les... amazones 1899. L'amour à Paris - Nouveaux mémoires - Les industries de l'amour 1967 Le complexe de Dalila, dit Gunther en souriant. La femme croira longtemps que l'homme qui a succombé à ses charmes est un homme qu'on peut tondre. 1967. Face d'Ange et la conférence 1916 Permettez-vous la collecte ? –Non, certes ; ne nous a-t-il pas suffisamment tondus ? Il n'avait qu'à faire des économies. 1916. Journal d'un simple soldat. Guerre-captivité 1914-1915 1974 On compare parfois les turfistes à des moutons. Vous en connaissez, vous, des moutons qui vont se faire tondre jusqu'à sept ou huit fois dans une journée, autant de fois qu'il y a d'épreuves dans la réunion ? 1974. Le roman d'un turfiste 1928 la fois où il reprochait à Milord de tondre les pauvres biffins en n'ayant pas de petites balances très précises, en n'achetant que de la camelote en vraque, en les trompant sur le cours du jour. 1928. La racaille 1928 Parce qu'il t'a avancé quelques demi-setiers, et une pièce de quarante sous de temps en temps, voilà que t'es tout près de chanter partout que c'est un chic type… Pendant ce temps-là, il te tond jusqu'au sang, il t'emberlificote dans ses grandes pesées 1928. La racaille <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 488