tire-au-flanc

date : 1887 registre ancien : 6 registre moderne : 5 fréquence : 22

tire-au-flanc

& tire au flanc ; tir-au-flanc ; c'est un tire-au-flanc

n.

Paresseux, fainéant ; homme paresseux, qui n'assume pas sa part de travail, sa part de risque ; soldat paresseux, qui évite le travail, les corvées ALL : (schlapper, fauler Kerl) / ANG : a lazy soldier, he shirks his duty, a side-stepper, four-flusher

Synonyme : paresseux, improductif

Famille : tire au flanc/cul

1955 Il avait fait sensation en arrivant à la caserne et bien vite était devenu le plus beau spécimen de tire au flanc 1955. Les dessous de Paris - Souvenirs vécus par l'ex-inspecteur principal de la brigade mondaine Louis Métra 1916 Tout à la fois débrouillard et tire-au-flanc sans vergogne, ce qu'il aimait par-dessus tout, c'était, comme il disait, «vadrouiller !» 1916. Crapouillots - Feuillets d'un carnet de guerre 1917 À la vérité, ce militaire, brave dans les grandes circonstances, est, pour l'ordinaire des jours, le Prince des Tire-au-Flanc. On le trouve plus souvent embusqué autour des cuisines, au village, que dans les tranchées de première ligne 1917. Le chass'bi. Notes de campagne en Artois et en Argonne en 1915 1915 C'est dur ici, tu sais. Comment veux-tu qu'un « propre-à-rien » puisse et qu'un « tire-au-flanc » veuille nous être d'un utile secours ? 1915. Journal d'un poilu. août 1914-décembre 1915 1977 je dois me soigner seul. Je le dois, pour ne pas passer pour un tire-au-flanc ou un dégonflé. 1977. Faut pas rire avec les barbares <5 citation(s)>

De tirer, au, et flanc (GR) / terme déjà popularisé par un vaudeville militaire (Dauzat1918) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 366