tante

registre moderne : 8 fréquence : 9

tante n.f.

Dénonciateur, traître, délateur ; (crapule ; policier ; h désagréable ; insulte) ALL : Denunziant, Völler

1925 Mort aux vaches ! Mort aux tantes ! Mort aux vendus ! 1925. La bonne vie 1922 Bébert sortit un revolver de sa poche et par trois fois tira à bout portant sur Jacquot. […] En voyant Jacquot tomber il ne fit qu'on qu'un bond vers lui et se jeta sur son corps inanimé en sanglotant. –La tante, la tante ! ça devait arriver ! 1922. Au Lion Tranquille <2 citation(s)>

Le mot tante apparaît dans le vocabulaire des malfaiteurs et des détenus, vers 1830, au sens d'inverti passif. Balzac l'utilise à titre pittoresque, au sens de 'troisième sexe', dans la Dernière incarnation de Vautrin (1847). Tante, comme marraine, en argot, a d'abord signifié femme en général. [...] Vers 1880, toujours chez les malfaiteurs, tante a signifié également délateur (parce qu'on ne peut se fier aux femmes) et aussi policier (par mépris). (Brenner, note CAN) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 799