sciant

date : 1801 registre ancien : 7 registre moderne : 0 fréquence : 6

sciant

adj.

Ennuyeux, fâcheux, importun, pénible ALL : lästig

Synonyme : ennuyeux

1849 JEANNETTE, voulant lui prendre son paquet. –Donnez, Monsieur. GRATTEPAIN. –Mais est-elle sciante ! Je ne veux pas qu'on touche à mes effets. 1849. Madame veuve Larifla
1889 Ah ! ça d'vient sciant à la fin ! s'écrie Bodinot 1889. Le soldat Chapuzot

<2 citation(s)>

SCIANT, -ANTE, part. prés. et adj. II. − Adj., fam., vieilli. Ennuyeux, insupportable. − Alors... par le moyen auquel vous aviez d'abord pensé, ne pourrait-on pas la découvrir? − Oui... gros bibi; mais c'est joliment sciant, ces démarches-là, quand on n'en a plus l'habitude (Sue, Juif errant, 1844-45, p. 264). Agénor (...) : Tu ne peux donc pas m'avoir un petit grapillon de raisin ?... Je payerai ce qu'il faudra. Martin : Mais il n'y en a pas ! il n'y en a pas ! Hernandez, à part: Il est sciant avec son raisin (Labiche, Prix Martin, 1876, II, 7, p. 61). Prononc.: [sjɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Fréq. abs. littér.: 13. Bbg. Quem. DDL t. 14. (tlfi:sciant) /

  • sciant adj. non conv. AFFECT. "ennuyeux" - FEW (11, 368a), GLLF, PR[77], 1842, Compl. Acad. ; TLF, cit. E. Sue, 1844 ; L, ø d.
    • 1801 - Jocrissiana, 36 - Dagneaud, 39.
    • 1804 - In titre : Francis [baron d'Allarde] et Désaugiers, Oh ! que c'est sciant, ou Oxessian, Imitation burlesque , 16 fructidor an 12 (Wicks 2115) - P.W.-P.E. (bhvf:sciant) /

De scier (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).