traîneur de sabre

registre ancien : 5 fréquence : 9

traîneur de sabre locution

Militaire prétentieux, officier, soldat (péj.) ALL : eingebildeter Soldat

Synonyme : soldat, fantassin, officier, gradé Famille : traîneur de X Usage : militaire, guerre

1935 Je me crus longtemps en communion d'idées avec ce râleur, qui englobait dans un même anthème le capital et les traîneurs de sabre, la guerre et le Bloc National. 1935. Viande à brûler 1917 Du reste, rares étaient les Mulhousiens qui, après cette journée de cruelles émotions, osaient se promener dans leur ville livrée aux traîneurs de sabres 1917. Les Français en Alsace 1916 –Parbleu ! C'est votre guerre ! –Ma guerre ? –Oui ! La guerre des bourgeois, des officiers, des traîneurs de sabre ! 1916. Campagne d'un croiseur, août 1914-mai 1915 (Les vagabonds de la gloire) 1912 Mes parents, internationalistes et antimilitaristes, ne savaient pas quel petit admirateur des « traîneurs de sabre » et quel chauvin était leur fils 1912. Confession sexuelle d'un anonyme russe xxxx Comment, ça dure encore ? Ce beau traîneur de sabre te tient toujours au coeur ? xxxx. Moustache (Pièce en un acte) 1979 En Algérie, je devais être chauffeur d'un quelconque traîneur de sabre dans un État-Major en ville. 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent. <6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 965