roumi

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1846 fréquence : 12

roumi & Roumi ; roum

Qui n'est pas musulman ; mil. : nouveau soldat de l'armée d'Afrique ; banlieue : étranger, Français de souche ALL : Neuling in der afrikanischen Armee

Synonyme : français, Français, métropolitain

1935 Zigouiller un chien de roumi, même de l'espèce méprisable qui va en tôle, c'est l'ambition de tout bon musulman. 1935. Mer Noire 1957 Ils n'allaient pas, pour un pauvre roumi mort, favoriser chez eux l'intrusion de la flicaille 1957. Les eaux troubles de Javel 1904 Ses amabilités parurent à Pepete si extraordinaires que le gaillard, dans sa fatuité de roumi, s'imagina que la haridelle en voulait à ses charmes 1904. Pepete le bien-aimé 1863 Là, se dit-il [brigadier commandant les spahis], je verrai sortir les roumis, – soldats [zéphirs] – et je les arrêterai. 1863. Les bohèmes du drapeau. Types de l'armée d'Afrique 1863 les Arabes subissent patiemment leurs [aux spahis] plus bizarres exigences, parce qu'ils savent que le Roumi cache le schaouch, que, derrière le sabre, il y a le bâton. 1863. Les bohèmes du drapeau. Types de l'armée d'Afrique 1905 Il priait Allah de guérir sa pupille du « roumi » et d'en purger la maison 1905. Le Tigre & Coqueliquot 1953 Il n'a rien de l'indigène en gandoura, d'un de ces Arabes conduisant les files de chameaux et de bourriquots. Un roumi, un blanc vêtu de clair, comme moi, et bien baraqué. 1953. Alors, pommadé, tu jactes ? <7 citation(s)>

Origine arabe / Arabe rumi «byzantin», et par ext. «chrétien européen» (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 160