rogne

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 3 fréquence : 54

rogne & rogne noire ; en rogne ; être en rogne ; être en rogne après ; mettre en rogne ; se mettre en rogne ; se foutre en rogne ; foutre en rogne ; fiche en rogne ; piquer une rogne ; piquer la rogne n.f.

Mauvaise humeur, colère ; être mécontent, en colère, de mauvaise humeur, irascible ; se mettre en colère, grogner ; mettre en colère ALL : schlechte Laune

Synonyme : colère (être/mettre en), énerver, humeur (mauvaise), bouder, mécontent

1905 Ah ! d'voir que t'avais l'air d'réfléchir, ça m'a mis' en rogne… et j'voulais même p'us t'parler 1905. Un vieux bougre 1904 Ça veut toujours avoir raison, ce sont des rognes à tout bout de champ 1904. La Maison Philibert 1938 Au Café-Tabac du boulevard, on a piqué une rogne. Notre place était prise, notre place près de la glace, au fond 1938. Moi, un nain 1949 mais à force de les chatouiller, tu finiras par les mettre en rogne 1949. Un drôle de mec - Roman traduit de l'argot américain <4 citation(s)>

Par association d'idées avec gale (méchant comme la gale) (AYN) / «action de grogner entre ses dents» ; longtemps usité dans la région de Lyon et de Genève, dans la locution chercher rogne «chercher noise», chercher la rogne, 1701 d'après DDL, puis introduit à Paris au XIXe ; de rogner (GR) / Argot parisien courant d'avant-guerre (Dauzat1918voc) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 931