esquinter

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1800 registre ancien : 8 registre moderne : 5 fréquence : 89

esquinter & ça m'esquinte ; s'esquinter ; se faire esquinter v.tr.

■ Abîmer, fracturer, briser, détériorer, endommager ; voler avec effraction ; frapper, donner des coups, blesser, tuer ; critiquer, médire ; ■ fatiguer, éreinter ; ça me fatigue (ça m'ennuie?) ; ■ mal travailler ; se casser ; ■ se donner du mal ; s'endommager, se faire blesser, être victime d'un accident ALL : schlagen, zerbrechen, beschädigen / ANG : to break, misuse / IT : rompere, spegnere [éteindre, dans esquinter la camoufle]

Synonyme : blesser, se blesser, frapper, cogner, battre, se battre, gifler, casser, enfoncer, détruire, abîmer, fatiguer, se fatiguer, se donner du mal, médire, critiquer / critiqué, éreinté, calomnié / médisant, critique Famille : s'esquinter X

152_journal_du_loiret_19130521.png: 365x480, 219k (15 juillet 2015 à 02h39)

1914 j'en ai marre de poireauter ici ! dit la fille. –Boucle, la gosse ! –Ben, ça m'esquinte, quoi !… On serait si chouette au pieu ! –Ah ! la ferme, que j'te dis !… 1914. L'exemple de "La Veuve", dans Racaille et parias 1965 Il y a la race aryenne, maintenant, et Hitler ne va pas la laisser esquinter par un sale petit noiraud comme toi !… 1965. La débâcle 1850 Ce métier [venternier] consiste à monter la nuit au premier, secon et même troisième aux venternes […], esquinter l'espagnolette et enquier dans la piole 1850. La légende noire du bagne allez à la flan et ne passez pas sans vous arrêter devant les boucards bons à esquinter Le parler ordinaire : la langue dans les ghettos noirs des Etats-Unis 1828 Le carouble s'est esquinté dans la serrante 1828. Mémoires de Vidocq – Les voleurs 1936 on nous a fait faire des marches et des travaux, on nous a esquintés et nous avons été finalement roulés 1936. Sur la frontière espagnole, dans Panorama de la pègre 1938 À trois mètres on ne se tue plus, on s'esquinte 1938. Moi, un nain 1917 Pas la peine de t'esquinter à porter le fromage : tu n'as qu'à le mettre sur la voie, il courra derrière le train 1917. Les héros de Notre-Dame-de-Lorette 1890 il suffit d'un instant d'oubli pour que l'un des malheureux qu'il esquinte laisse échapper une parole un peu trop vive 1890. Biribi 1891 En sortant… j'avais pas d'bougie ! / J'ai fait l'métier, tiens !… Je l'voulais ! / Je l'quitt'rais pas pour un palais !… / J'aim' pas les états qu'on s'esquinte, / Et dans l'mien, j'ai pas c'te crainte. / C'est un métier… sérieux ! 1891. Idylle nocturne - Acte d'argot en vers libres 1916 Les cuistots sont de mauvaise humeur, parce qu'ils ont touché aux distributions des haricots secs, qui résistent à la cuisson avec une opiniâtreté décourageante : « Pas la peine de s'esquinter ! En v'là encore qu'on bouffera avec les ch'vaux d'bois ! […] » 1916. Sous Verdun (août-octobre 1914) 1918 Vous êtes tranquilles, là-haut, vous autres. Vous ne savez pas ce que c'est que les effectifs qui se font esquinter. 1918. Notes d'un pilote disparu (1916-1917) 1978 Ce qui a esquinté le quartier, c'est vrai, c'est l'arrivée de jeunes mecs sans scrupules, très souvent nord-africains 1978. Les garçons de passe - Enquête sur la prostitution masculine 1947 il ne voulait pas, lui, crever lâchement parmi les pauvres et s'esquinter pour un patron. 1947. Fleur-de-Poisse 1936 Hier, à Florina, un Russe veut monter en lapin dans une sanitaire déjà pleine. Le Russe est vidé. Il se relève et tire deux coups de fusil sur la voiture. […] Et bien, voilà les salauds pour qui nous nous esquintons. 1936. Hajde Prilep. Journal d'un poilu d'Orient 1905 Oui, il aurait mangé chez le juge… pour le bonhomme que vous avez esquinté ensemble… et t'aurais été dans le sac ! 1905. Le Tigre & Coqueliquot 1979 à la suite d'un accident idiot – je me suis esquinté le genoux – j'ai été exempté de service actif. 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent. <17 citation(s)>

Vient de l'italien (AYN) / Provençal mod. esquinta «déchirer» ; lat. exquintare « couper en cinq », de ex-, et quintus « cinquième », de quinque «cinq» (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 792