torchon

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

date : 1718 fréquence : 7

torchon n.m.

Fort dépréciatif, ferme insultant c/ femme ; fille malpropre, femme négligée, basse prostituée ALL : unsauberes Mädchen / ANG : (dish-cloth) an untidy woman

Synonyme : prostituée, prostitué, femme méchante, laide, terme de mépris

1889 elle m'a fait assez pleurer, la méchante, et je veux l'oublier. Edgar s'est trouvé là bien à propos, pour m'empêcher de faire des folies, en courant après ce torchon. Torchon ! c'est vite dit. C'est qu'elle était gentille tout de même, et aimable, la coquine, avec des talents si complets et si variés. 1889. Entre-deux. Pièce en un acte et deux tableaux (dans Théâtre naturaliste) 1870 Un samedi de paie, le sublime rentre tard, il s'est payé un torchon 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être 1911 Voirie !… Outil !… Toucasson !… Carne !… Bataca !… Cul crotté !… Riz-de-veau !… Gueule de raie !… Radeuse à la manque !… Omnibus !… Puce à macchabées !… Bouche d'égout !… Poule à flics !… Carpe à la noix !… Poufiasse !… Foie gras !… Rouchie !… Torchon ! 1911. Le journal à Nénesse <3 citation(s)>

2. Vieux a) Femme sale et mal soignée. Synon. souillon.De l'ancien petit torchon, s'était dégagée une fille très brune, l'air fin et joli, qui avait la gorge dure, des membres élastiques et forts des fausses maigres (Zola, Terre, 1887, p. 95). b) Femme de mauvaise vie. Écoute, lui dit-elle, si je te revois avec ce petit torchon de Cadine... Ne dis pas non. (...) Je ne comprends pas comment un bel homme comme toi puisse se plaire avec cette traînée, cette sauterelle (Zola, Ventre Paris, 1873, p. 666). 1718 torchon « femme très malpropre » (Ac.); 1873 « prostituée de bas étage » (Zola, Ventre Paris, p. 666) (TLFi) / torchon n.m. péjor. PROSTIT. "prostituée de bas étage" Compl.TLF (mêmes réf., ø texte) 1873 - «Ecoute, lui [à Marjolin] dit-elle, si je te revois encore avec ce petit torchon de Cadine... [...] Je ne comprends pas comment un bel homme comme toi puisse se plaire avec cette traînée, cette sauterelle...» Zola, Le Ventre de Paris, ch. II, 78 (Charpentier) - M.C.E. Corr.FEW (13/II, 104a ; s.f.) (mention isolée en 1888, Villatte): 1888 - Villatte, Parisismen - M.C.E. (BHVF) /

Les sublimes savants se paient un linge ; les autres se paient un torchon, une éponge ou un paillasson (POUL, 240) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 173