crapule

registre ancien : 4 registre moderne : 3 fréquence : 63

crapule & crapule de n.f.

Terme de mépris : salaud ; délinquant, voyou, canaille ; faux, mauvais, à qui on ne peut se fier, méchant, malhonnête ; collectif : ensemble de personnes viles ; vile débauche, ivrognerie

Synonyme : voyou, vaurien, truand, criminel

1927 c'est une vieille ficelle, un homme qui a un sale passé, mais qui n'a pas des histoires à se reprocher ? Il vaut cent fois mieux donner sa confiance à une crapule repentie que de choisir un brave type qui ne connaît aucune des roueries de la politique 1927. China-Town, dans Les Pieds-Nickelés en Amérique (1921-1927) 1757 il voyait bien que je n'avais pas été élevé dans la crapule, et que je ne pouvais m'assujettir à ramper comme les autres 1757. Mémoires d'un galérien du Roi-Soleil 1870 Oh ! la crapule, quelle canaille, en voilà un qui ne l'aura pas volé si on le raccourcit 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être 1903 Moi aussi, j'ai eu des crapules de parents qui m'ont fait mettre en correction, mais quand j'ai eu fini mon temps, je me suis « barrée » et ils ne m'ont jamais revue. 1903. Les enracinées <4 citation(s)>

Crapule désigna d'abord ivresse, ivrognerie (XIVe), du latin crapula, même sens (MCC) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 558