piocheur

date : 1832 registre ancien : 6 registre moderne : 5 fréquence : 7

piocheur

n.m., adj.

Travailleur (plutôt au sens intellectuel, qui étudie sérieusement, avec application, élève studieux, étudiant besogneux)

Synonyme : travailleur, zélé, faire des efforts

Usage : scolaire, étudiant, grande école

1845 parmi les cris qui partent et se croisent de tous côtés, on voit ce qu'on appelle les studieux ou piocheurs se promener avec une certaine gravité et s'entretenir de leurs succès. 1845. Les mystères du collège 1845 Chaque collège a son type particulier : ainsi le Louis-le-Grand est taciturne et piocheur, le Charlemagne blagueur; le Henri IV réfléchi, le Bourbon muscadin, le Saint-Louis ennuyé, le Versailles endormi, le Stanislas vertueux, le Rollin élégant 1845. Les mystères du collège 1882 À part les quinze ou vingt piocheurs, qui ne manquaient jamais, et les cinq ou six incurables qui manquaient toujours, il y en avait un certain nombre formant le marais, la plaine, le centre, le parti des Bornes […] qui manquaient à tel ou tel cours. 1882. Nos farces à Saumur 1870 Qu'ils soient intelligents, piocheurs, persévérants, ils sont veinards 1870. Le sublime ou le travailleur comme il est en 1870, et ce qu'il peut être 1861 L'un bûche la théorie, l'autre dessine, pour lui et les autres, des plans de reconnaissance : – deux piocheurs. 1861. Le 13e hussards. Types, profils, esquisses et croquis militaires... à pied et à cheval <5 citation(s)>

Par analogie (TLFi) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 599