se battre les flancs

registre ancien : 6 fréquence : 8

se battre les flancs

locution

Faire des efforts sans grand résultat ; (ne rien faire, paresser)

Synonyme : paresser, ne pas vouloir travailler

1862 Pendant quelques jours je me promenai dans la capitale, en me battant les flancs ; un soir, après avoir payé à l'avance ma location d'une nuit, je me trouvai sans un sou 1862. Mémoires de Canler, ancien chef du service de sûreté 1797-1865 1870 j'admire que vous puissiez travailler. Je me bats les flancs pour faire quelque prose de commande, mais je n'en puis accoucher. [04/03/1854] 1870. Lettres à Francisque Michel (1848-1870) - Journal de Prosper Mérimée (1860-1868) 1890 Chançard […] ; tu n'as plus qu'à te battre les flancs, à présent ! 1890. Biribi 1915 C'est, en somme, Monlignon qui montre peut-être le plus de courage, car le malheureux se bat les flancs pour s'exciter. Il n'a rien d'un héros et, cependant il veut le devenir par vanité, par orgueil, uniquement pour qu'on l'admire 1915. Les poilus de la 9e 1882 des amis qui se battaient les flancs pour lui remonter le moral 1882. Zola. Notes d'un ami <5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 875