crâne

registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 23

crâne

& (grâne)

n.m., adj.

Personne de caractère ; fameux, brave, méritoire ; fort à bras ; fier ; bon, à la hauteur, de bonne qualité

Famille : crâner

1863 Je veux dire que tu es un crâne fouteur, que tu me chausses comme jamais, en effet, je n'ai été chaussée, et que, si tu y consens, ce n'est pas toi qui me donneras de la braise, c'est moi qui serai ta marmite… 1862-1863. Les jeux de l'amour et du bazar
1887 Alors, tu l'as vu ?… De près !… A-t-il été crâne ? 1887. En famille - Études d'argot, dans La Chair
1829 vous verrez le rassemblement des crânes : ce sont les forts à bras de la prison 1829. Mémoires d'un forban philosophe
1857 montez-nous trois fioles de Moët, tout ce qu'il y a de plus crâne, vous entendez ? 1857. Dictionnaire de la langue bleue ou glossaire franco-parisien, à l'usage des touristes peu familiarisés avec les beautés de l'idiome capitalesque, dans Paris à vol de canard - Impressions de voyage dans les 13 arrondissements de la capitale
1890 qui se sont emballés, ce matin, surtout parce qu'ils ont vu éclater l'indignation de quelques crânes 1890. Biribi
1918 Les copains ont pourtant été crânes, tous. Quelques-uns plus que crânes… Notre lieutenant, tenez ! Il a pris la cisaille à mains, et il est parti devant, tout seul, pour couper leurs barbelés. 1918. Au seuil des guitounes
1881 on te connaît, Georges ! Tu es un crâne ! tu as fait tes preuves 1881. Mémoires de Monsieur Claude, chef de la police de sûreté

<7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).