mouiller sa chemise

registre moderne : 5 fréquence : 7

mouiller sa chemise

& se mouiller la chemise

locution

Travailler ; s'impliquer personnellement, travailler à la réussite ; (suer)

Synonyme : travailler, faire un travail

2008 je suis sur le terrain plus que jamais. On peut dire que je mouille ma chemise pour soutenir mes collègues quand ils en ont besoin 2008. Flic dans le 9.3
2008 Jusqu'alors, seuls les commissaires bénéficiaient d'une aura et avaient le droit à la parole. Les officiers étaient oubliés. Or, ce sont eux qui mouillaient leur chemise sur le terrain. 2008. Flic dans le 9.3
2009 les trente plus durs, ceux qui avaient résisté jusqu'au bout, avaient été expédiés au quartier disciplinaire des adultes, bloc 3. L'éducateur […] ne pouvait plus rien pour eux. Pourtant, il s'était bien mouillé la chemise pendant la mutinerie. Il était parvenu à rejoindre les mutins sur le toit dans l'espoir de les raisonner. Mais ils avaient tous pété les plombs. Ils étaient allés au massacre joyeusement. 2009. Le Ciel sur la tête
1946 les ébénistes de Montreuil, que, dans le métier, on appelle « Nouméa », parce que, là-bas, il faut mouiller sa chemise pour « gagner son avoine » 1946. Le parisien de Paris
1890 Du matin au soir, il faut trimer comme des chevaux, bûcher comme des nègres, mouiller sa chemise 1890. Biribi
2006 Une arrestation [de Colonna] qui tombe à pic, deux jours avant le référendum sur le statut de la Corse pour lequel Nicolas Sarkozy a mouillé sa chemise. 2006. Place Beauvau - La face cachée de la police

<6 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Formulaire de commentaire (s'ouvre dans une nouvelle page).