végéter

date : 1718 registre ancien : 3 registre moderne : 3 fréquence : 35

végéter v. intr.

■ Perdre son temps qqpart, s'y ennuyer à ne rien faire, chômer ; ■ stagner socialement, ne pas progresser, ne pas évoluer ; vivre difficilement et sans ambition, vivre petitement, misérablement, obscurément

Synonyme : faire (ne rien), ne pas travailler, chômer, chômage

1823 Et pense-t-elle à moi, quand mon coeur la regrette, / Quand dans l'asile où je végète / Son image chérie apparaît nuit et jour ? 1823. Voyage à Sainte-Pélagie 1937 l'auteur anglais deviendra cependant un auteur « très connu », d'un « immense talent » par tirage décuplé, donc gavé de droits et de ristournes, tandis que le pauvre auteur français végète ou crève littéralement de misère 1937. Bagatelles pour un massacre 1937 Une immense déroute en suspens… Une catastrophe qui végète 1937. Bagatelles pour un massacre 1760 (vers) La demoiselle Pagès, ou pour mieux dire Descamps cadette, danse depuis la rentrée des spectacles, à l'Opéra. Cela ne lui a pas procuré encore grande fortune. Elle végète toujours en chambre garnie [11/05/1764] 1760 (vers). Paris sous Louis XV - Rapports des inspecteurs de police au roi (deuxième série) 1890 Tous les débouchés m'étant fermées, ou à peu près, j'ai végété quelque temps, tirant le diable par la queue à la lui arracher 1890. Biribi 1984 Il est passé au bureau : il végétait dans un commissariat de quartier. 1984. Boulevard des allongés <6 citation(s)>

1718 (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 829