se foutre de la gueule de

registre ancien : 8 registre moderne : 7 fréquence : 55

se foutre de la gueule de & se foutre de sa gueule locution

■ Se moquer de qqun, railler durement, rire de qqun ; ■ traiter qqun avec mépris, avec légèreté, sans respect, sans sérieux, se comporter mal à l'égard de, être injuste ; □ se moquer de lui

Synonyme : railler, se moquer Famille : gueule

14789.jpg: 500x642, 69k (09 septembre 2011 à 22h25)

1965 Nous, deux millions à devoir mourir pour la patrie, et eux, six millions à nous regarder crever… Comment qu'elle se foutait de notre gueule, la patrie !… 1965. La débâcle 1973 il a l'air de bidonner. Il se fout de notre gueule 1973. Le petit paradis 2009 J'espère que tu te fous de ma gueule, Daniel !!! 2009. Sang d'encre au 36 1922 J'voulais rien faire sans te voir ; mais t'avoueras qu'il se foutrait bien de notre gueule d'être bien tranquille quand toi t'es là à moitié crôni. 1922. Au Lion Tranquille 2011 Oh, arrête de la ramener, s'il te plaît. Tout le monde se fout de ta gueule 2011. La nuit du vigile 1953 y'a encore des grognasses comme Marie qui se foutent de ma gueule en me riant au nez 1953. Alors, pommadé, tu jactes ? 1976 Il y avait une chose que Raf n'aimait pas, c'est que l'on se foute de sa gueule. Les glandes lui montèrent d'un coup. L'adrénaline accéléra son rythme cardiaque et, comme un dingue, il se mit à donner des coups de crosse sur le crâne du dit Hodoule. 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <7 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 275