sape

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 6 fréquence : 15

sape & sapes (pl.) ; sappes (pl.) n.f.

Vêtement, habillement

Synonyme : habit, vêtement Usage : vestimentaire

1955 J'ai foncé vers ma chambre, où j'ai cueilli dans un placard, ma petite valoche toujours prête pour une possible cavale. Avec de quoi me linger, une sape de rechange et une demi brique de liquide. 1955. Mollo sur la joncaille 1955 il avait beau se faire manucurer les palluches, et donner un coup de peigne aux Champs-Élysées, porter des sapes de cinquante sacs et des pompes de chez le fin bottier, et driver des tires ricaines, longues comme des locomotives, il n'aurait jamais que la frime d'un pégriot de dernière zone. 1955. Mollo sur la joncaille 1999 Je me demande où il a pu foutre toutes ses sapes. 1999. Boumkoeur 1981 après de patientes recherches, on avait déniché pour elle des sapes à peu près convenables. Minou ressemblait à une pensionnaire du couvent des Oiseaux échappée pour un soir 1981. Tiens, voilà du Bouddha ! 2003 Pour nous, c'était la débrouille, la démerde pour la sape, les clopes, les sorties 2003. Dans l'enfer des tournantes 2003 Elle me maquille et me reprend en main niveau sape 2003. Dans l'enfer des tournantes 1984 en sortit une liasse de billets qu'il jeta sur le bureau. Le jeune homme avait beaucoup de faux frais, ne serait-ce que dans les sapes. 1984. Boulevard des allongés 1974 J'ai remarqué que la sape, aux courses, avait encore plus d'importance qu'ailleurs. Ça donne confiance aux maîtres d'hôtel. 1974. Le roman d'un turfiste <8 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 375