démerde

registre moderne : 6 fréquence : 8

démerde & la démerde ; être un démerde ; être démerde n.m., n.f.

■ Système d, débrouille, le fait de trouver des solutions pratiques sans moyens financiers ; ■ qui sait se débrouiller, débrouillard, malin, opportuniste

Synonyme : solution, trouver une solution

1977 Après est venu Jeannot. Alors lui, c'était pas pareil. Lui, c'était un démerde. J'avais pas de sous ? « T'en fais pas Lulu, j'ai ma carte (c'était une fausse carte d'aveugle, bleu blanc rouge). Va me chercher une poignée de stylos à Monoprix. » 1977. Une vie de cheval 1977 Je me suis vu ne rien avoir pour bouffer. Alors on allait au marché d'Aligre, on allait voir le boucher. Il donnait des gros os où il y avait plein de viande après. Alors on les coupait et on faisait un petit pot-au-feu avec des légumes qu'on trouvait après le marché. À Paris, il y a de la démerde. Celui qui veut, il peut. 1977. Une vie de cheval 1982 À la bricole, Leclair avait fait comme Bébert : subtile connivence avec les mécanos, diplomatie fine, surtout leur laisser le temps de le regarder bosser sur les locos, qu'ils puissent apprécier son sérieux, sa démerde, en un mot le jauger jusqu'au verdict final, favorable à Leclair : ça va, c'est pas un cafouilleux minable. 1982. La vapeur 1937 Cette « Grande Illusion » nous célèbre donc le mariage du simple, fruste, petitement démerde ouvrier aryen, confiant tourlourou devenu monteur, avec le petit Juif, djibouk, milliardaire, visqueux Messie 1937. Bagatelles pour un massacre 2003 Pour nous, c'était la débrouille, la démerde pour la sape, les clopes, les sorties 2003. Dans l'enfer des tournantes 1999 Nous avons eu […] un autre compagnon digne de figurer dans ce chapitre. Il s'appelait Tony, un clochard super-démerde, qui s'entendait à merveille avec Marcel pour les coups fourrés. 1999. Deux frères - flic et truand, première partie (Michel) (le truand) 1999 C'était un charlatan gentil, qui se débrouillait très bien pour vivre au jour le jour. Un vrai prince de la démerde. 1999. Deux frères - flic et truand, première partie (Michel) (le truand) 1998 Confidentiel, en principe, et spécialement pour l'intéressé. Mais un soldat un peu démerde finit toujours par en avoir connaissance, pour peu qu'il ait de bonnes relations 1998. Section Bordel 1979 Bien bouffer, c'était les colis […] Dormir, c'était la démerde individuelle. 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent. <9 citation(s)>

Déverbal de ; se démerder (GR) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 712