bouffé

fréquence : 14

bouffé

& être bouffé

Mangé, dévoré ; (être vaincu)

Famille : bouf- (manger, nourriture)

1925 Je la crève, et ce soir faut que je sorte faire un tour, sitôt bouffé 1925. L'Equipe
1997 Le groupe dort à la belle étoile, dans la paille, bouffé par les poux. 1997. La Citouche. Regard sur « la Navale », dans Un militant, trois poules
1914-1919 pour tant faire que d'être bouffé par les totos et par les rats, j'aime autant que ce soit dans la biffe – aux fauteuils d'orchestre. 1914-1919. Les carnets de l'aspirant Laby. Médecin des tranchées
2002 François Bayrou se donne beaucoup de mal pour ne pas laisser son UDF-croupion être bouffée par l'UMP 2002. Canard enchaîné
1979 On a eu des tempêtes de sauterelles : quand le nuage repartait, les arbres étaient blancs. Bouffés. Même l'écorce… 1979. Chouf ! Ils ont laissé leurs 20 ans en Algérie. Aujourd'hui ils parlent.

<5 citation(s)>

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 186