tirer un coup

registre moderne : 7 fréquence : 41

tirer un coup & tirer son coup ; tirer deux coups ; tirer X coups ; tirer plusieurs coups locution

Baiser ; baiser plutôt rapidement, mécaniquement ; baiser X fois ; baiser, coïter vite et sans détour (pour homme ou pour femme)

Synonyme : baiser, coïter, baise, coït Usage : érotique, sexualité

14721.jpg: 700x1003, 147k (06 juillet 2011 à 18h42)

1863 –Je voudrais bien tirer mon cou… –Oh ! mon fils, pouvez-vous, dans un moment pareil, penser à des obscénités !… –Qu'est-ce qui vous prend donc, ô mon père ! Vous êtes donc aussi un vicieux ? J'voudrais tirer mon cou de la guillotine 1863. Le dernier jour d'un condamné 1863 Et maintenant, mon agneau, à toi de t'exécuter ! Fais-moi une minette distinguée, digne du coup que nous allons tirer ensemble… 1862-1863. Les jeux de l'amour et du bazar 1840 Quelquefois elles viennent dans nos maisons s'amuser une soirée, les jours de relâche, et tirent un coup pour 10 francs : elles ne se montrent pas à la porte, la marcheuse conduit les michés. 1835-1840. Les dames de maison et les filles d'amour 1977 tu sais ce que c'est qu'un jeune homme qui est à la campagne : pas de femmes, pas de filles, t'as seize ans, les filles c'est des bourrins, tu peux pas les sauter, tu peux rien faire. Alors moi, j'avais une ânesse, je mettais un tabouret de bois et puis je la mettais et je jouissais comme ça. Je tirais mon coup comme avec une femme. 1977. Une vie de cheval 1977 La Maguy s'amenait le matin : –Lulu ! On a tiré douze coups dans la nuit ! –Ben tu dois être à plat ! 1977. Une vie de cheval 1952 Quand vous donnez 1000 francs pour tirer un coup, il y a 46% pour payer le déficit dû aux nationalisations 1952. Une fille du tonnerre 1950 Quand il était aux as, il allait tirer son coup au bordel 1950. Ainsi soit-il 1950 Je ne sais pas si c'était son odeur de musc et de poivre ou ses langues sucrées mais je me sentais hors de moi, ça faisait longtemps que je n'avais pas tiré un bon coup, bien direct, bien franc 1950. Ainsi soit-il 1950 plus ça allait, plus elle exigeait de rendement, sans doute pour être bien sûr que je risquais pas d'aller tirer un coup à côté, que les munitions étaient épuisées 1950. Ainsi soit-il 2003 Il m'emmenait soit dans un coin, soit chez lui pour tirer son coup 2003. Dans l'enfer des tournantes 1948 Tous les deux on s'aimait. On tirait des coups toute la journée, toute la nuit, sans arrêter. 1948. Vie d'une prostituée 1800 monsieur le curé, après avoir tiré deux coups, me crut assez purifiée ; il me fit rhabiller, me recommanda le silence, et je fis ma première communion. 1800. L'enfant du bordel 2003 Alors qu'autrefois les mariés s'engageaient au pire pour quelques années, ceux des années 2000 en prenaient pour soixante piges du même coup à tirer. 2003. L'industrie du sexe et du poisson pané 2001 je t'en fournirai une bonne provision. De quoi tirer pas mal de coups. 2001. Services spéciaux. Algérie, 1955-1957 2012 J’aime ma femme, j’adore lui faire l’amour mais parfois j’ai besoin de tirer mon coup et dans ce cas là, rien de mieux qu’une pute. 2012. En Asie, qui sont ces hommes qui payent pour du sexe ? 1997 mon copain américain, mon ami d'un jour, qui en avait été si content des services de Louisette, de ces trois coups, d'affilée, qu'il avait tirés avec elle 1997. L'aveu différé 2011 Ce n'est pas qu'ils n'ont rien d'autre à se mettre sous la dent, c'est juste qu'ils ne résistent pas à la possibilité de tirer un coup facile, même si la fille n'est pas de première. 2011. La nuit du vigile <17 citation(s)>

Cité dans (GR), non daté (citation : Correspondance Flaubert, Lettre à Louis Bouilhet, 2 juin 1850) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 874