bla-bla-bla

date : 1937 registre moderne : 3 fréquence : 29

bla-bla-bla

& bla bla bla ; blablabla ; blablabla ; blabla ; faire du blabla ; et blablabli et blablabla ; et blablabla et blablabla ; bla... bla... bla... ; du bla-bla ; du blabla

n.m.

Discours et particulièrement discours sans intérêt, discours de séduction, paroles stériles ; etc. (pour un discours rapporté, pour évoquer un discours ennuyeux) ; un discours insincère ; des mots, des paroles, des discours

Synonyme : discours, boniment, parler, dire, mensonge, insincérité, séduire, draguer, plaire, courtiser

2011 Et le prof de maths de son fils, blablabla. Et ces petits qui s'ennuient à l'école, ah là là qu'est-ce qu'ils s'ennuient. 2011. Je tue les enfants français dans les jardins 1955 Ça, c'est du bla-bla-bla 1955. Des kilomètres de linceul (Les nouveaux mystères de Paris, 2e arrondissement) 1955 Je cherchai dans le journal que je venais d'acheter s'il y avait quelque chose sur l'assassinat de Marion. Cent lignes de bla-bla-bla se terminaient par l'habituel : « L'enquête continue » 1955. Des kilomètres de linceul (Les nouveaux mystères de Paris, 2e arrondissement) 1955 Fous-moi le camp, toi et ton bla-bla-bla 1955. La nuit de Saint-Germain-des-Prés (Les nouveaux mystères de Paris, 6e arrondissement) 1961 avec moi, sa position était assurée. Mais va te faire fiche ! Il ne rêvait que poésie, littérature, grec et latin. Du bla-bla-bla quoi 1961. Des fruits, des fleurs et du plomb 1952 C'était du blablabla. La rue était déserte et il n'y avait que des flics lorsque nous étions passés. Ce type était de plus en plus suspect 1952. Rencontre dans la nuit 1980 ça m'aidera à ne pas tomber dans le blablabla des grandes idées. 1980. Je ne veux plus aller à l'école 2003 Tu ne te rends pas compte qu'en ne venant pas, tu mets tout le monde dans la merde et blablabli et blablabla ! 2003. Dans l'enfer des tournantes 2006 C'est du blabla d'intello, au mieux de journaliste 2006. Fuck and forget - Journal de Pattaya 2011 Je suis d'accord avec le rapport introductif, je dirais même que… blablabla… la situation revendicative me laisse penser que… blablabla… Une mobilisation de masse est désirée par les travailleurs… blablabla… 2011. Un militant, trois poules (suivi de La Citouche) 2007 L'égalité des chances, la défense de la « valeur travail », la reconnaissance du talent et du mérite, ce n'est pas du bla-bla 2007. La défaite en chantant (Conversations avec Dominique de Montvalon) 1978 Bonjour, Monsieur le Directeur… blablabla… Oui, Monsieur le Directeur… comme l'a dit Monsieur le chef de service adjoint de… prévenu… les chiffres… ici… la liste… depuis ce matin… blablabla… 1978. L'établi 1953 Et puis le bavard avait été vraiment à la hauteur. D'entrée il l'avait dépeint comme un gars sans famille, livré à lui-même dès sa plus tendre enfance et tout le bla-bla-bla. Ils en avaient la larme à l'oeil les péquenots. 1953. De la boue et des roses 1976 Philosophie que tout ça !… bla bla bla… Je veux bien… 1976. Histoire criminelle de Rafaël Mendoza <14 citation(s)>

De l'ang. blab (talk or tell foolishly or indiscreetly, reveal, let out) ; employé pour la première fois dans Bagatelles de Céline, 1937 (PARA) /

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 926