chourer

motdéfinitionrelationscitationsdatescommentaires

registre moderne : 8 fréquence : 15

chourer & chourrer ; tchourer ; se faire chourer v.tr.

Voler ; se faire voler

Synonyme : voler, dérober, prendre indûment

1981 Les autres doivent être encore en train de bouffer, expliquai-je. On va en profiter pour chourer une des camionnettes au garage 1981. Tiens, voilà du Bouddha ! 2003 on a toutes les deux chouré un chèque à nos mères 2003. Dans l'enfer des tournantes 1981 M'en parle pas ! Je viens de me faire chourer la mob que j'avais piquée ce matin ! 1981. Votez Rocky 2002 Ok, mais t'y fais hyper gaffe, il est tout neuf !! Te l'fais pas chourer, j'y tiens, j'l'ai depuis hier ! 2002. Momo le coursier 1979 Dès qu'j'suis à terre j'me chourre une tire et j'me rentre vite fait !! 1979. Fait comme un rat ! 1984 Rodriguez s'attarda à verrouiller les portières, pas besoin de se faire chourer la radio en plus. 1984. Boulevard des allongés 2011 C'est quoi cette bécane, les gars ? Vous l'avez chourée où ? 2011. La nuit du vigile 2011 Des types franchement louches avaient fini par atterrir ici. Ils barbouillaient les murs de graffitis illisibles, chouraient deux ou trois bricoles et brûlaient ce qui pouvait l'être, jusqu'aux boutons des ascenseurs. 2011. La nuit du vigile <8 citation(s)>

Vient du romani tchorav : voler, qui a donné en roumain le verbe (même sens) a ciordi (ODUM) / Langue : Gitan

Enrichir la notice. Si vous connaissez une source ancienne, une première attestation méconnue, ou si vous pouvez compléter l'étymologie ou corriger une erreur, cette notice a besoin de votre aide. Écrivez et postez. (aide)

Signature Code 666